Les iPhone 5 en rupture de stock… faut-il s’étonner ?

 

C’est un peu toujours la même rengaine… on sait que la sortie d’un produit va être tonitruante et pourtant… on se fait quand même débordé par la situation. C’est un peu comme un ami à moi qui me parlait d’un jeu vidéo (Guildwars 2 pour ne pas le citer), attendu par ses fans pendant 5 ans je crois. Les concepteurs ont eu des années pour faire le jeu, plus 1 an complet de « stress tests » pour voir la capacité des serveurs à encaisser le choc et pourtant… le jour de la sortie c’est le bug général ! Ok on ne peut pas prévoir l’imprévisible mais quand même… entre les précommandes et le fait qu’on soit tous plus ou moins fichés comment de grosses boites peuvent se laisser déborder ?

Personne n’est dupe…

La rupture de stock c’est un moyen de mettre le consommateur en pression. Non seulement cela crée un signal qui dit « C’est tellement bien qu’il n’y en a déjà plus pour vous! » mais en plus cela rend le dégainage de carte bleue plus facile pour quand il y aura à nouveau du stock ! Beh oui, on voudrait pas être le dindon de la farce une seconde fois…

 

Mais en même temps c’est bel et bien le cas…

Oui si on peut supposer un peu de stratégie commerciale, force est de constater que les opérateurs n’ont plus de stock. Free propose d’ailleurs le remboursement des commandes déjà passées tandis que Bouygues a choisi l’option « bientôt disponible » pour ne pas se mettre dans le pétrin.

L’iPhone 5 est donc sans doute victime de 3 phénomènes simultanés :

- La stratégie commerciale : ce qui est rare est précieux

- Son succès : la demande est très forte, de la part de la communauté Apple mais aussi des utilisateurs plus classiques qui veulent un produit fashionable pour certains, technologique pour d’autres.

- Le contexte financier particulier : faire des stocks c’est immobiliser de la trésorerie (au moment où « avoir de la fraîche disponible » est devenu un avantage décisif), donc on essaye quand c’est possible de faire des flux tendus… et de ne pas commander plus que nécessaire.

Mais bon c’est un peu comme s’habiller en fonction de la météo de la veille… il y a des fois ou on finit en short sous la pluie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>